• Après la découverte de l'outil et une première approche tournée vers l'apprentissage des mots de la dictée (cf Entraînement orthographique (1) ), j'ai orienté l'utilisation de la ressource vers l'individualisation des mots à apprendre. 

     

     

    Dans un premier temps, j'ai donc créé un compte personnel à chacun de mes élèves, en utilisant leur prénom comme identifiant et mot de passe. (NB : il n'est pas possible de mettre une majuscule au début de l'identifiant, même si c'est un nom propre .)

    Chaque élève a un compte. A chaque mise à jour, le nombre de Réussites est remis à 0.

     

    Ainsi, chaque soir, lors des corrections des écrits des élèves (cahier du jour, leçon, poésie, rédaction...), j'enregistre les mots erronés de chacun de mes élèves sur son compte personnel. J'essaie de limiter la liste à 10-12 mots. 

    Les élèves peuvent se connecter en journée en classe ou à la maison pour s'entraîner. Il y a aussi le créneau du lundi matin inscrit à l'emploi du temps.

     

     Mais là où cela se complique, c'est pour l'évaluation. En effet, pour que les élèves puissent se dicter leurs mots par 2, il leur faut la liste du copain. Je dois donc les imprimer. Comme cela n'est pas prévu dans l'application, je procède par copier/coller dans un document word que j'imprime ensuite, ce qui est assez long et fastidieux (exemple ici). (Si un développeur me lit, ce serait cool d'ajouter un bouton "pdf" pour sortir une version imprimable d'un simple clic .) 

    De plus, cette liste se révèle indispensable pour les élèves qui n'ont pas de connexion Internet à la maison car oui, je donne ces mots à apprendre à la maison, au choix, soit à partir de la liste papier, soit à l'aide de l'application. Inconvénient de la version papier : elle est rarement à jour.

     

    Chaque semaine, on évalue cet apprentissage. J'organise un roulement sur 3 groupes : un groupe s'entraîne sur les ordinateurs, un groupe dicte les mots des copains, le 3è groupe écrit. Puis ça tourne. Lorsque je corrige, j'efface des listes les mots écrits correctement.

     

     

     

     

    BILAN

    Il est indispensable d'avoir un ordinateur connecté à Internet pour pouvoir faire des listes individualisées. On ajoute ainsi à tout moment un mot sur la liste ce qui peut rapidement augmenter la taille des listes de certains élèves...

    Il est encore tôt pour évaluer l'efficacité du système. Les premiers constats vont vers des listes que je remets régulièrement à jour, signe qu'il y a bien apprentissage. Mais est-ce plus efficace que sans l'outil informatique ? Une chose est certaine, c'est finalement beaucoup plus simple à gérer...

     

     

    Partager via Gmail Delicious Pin It

    1 commentaire
  • Dans le cadre d'une coopération entre la Mairie, les parents d'élèves, le collège, l'école élémentaire, le Réaap et la Caf, un projet ayant pour thème "les enfants et les écrans" se met en place. 

    C'est donc l'occasion de rassembler quelques liens.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Pin It

    2 commentaires
  • Je réfléchis sérieusement à tester la classe inversée avec mes ce2. 

    C'est pourquoi j'ai recensé ces quelques liens que je partage ici.

    Si vous aussi vous êtes tentés par une expérimentation avec vos élèves, faites vous connaître : le travail à plusieurs est toujours plus efficace.

    Laurent 

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious

    59 commentaires
  •  

     Grand merci à François Jourdain (@francoinco) qui m'a permis de me lancer dans ce projet.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Pin It

    8 commentaires